... plein choses ce soir !

D'abord une anecdote que je meurs d'envie de partager : cet après-midi alors que j'étais à l'abri, j'ai entendu au dehors une bourrasque diluvienne et l'orage au moment où j'allais sortir. J'ai attendu. Puis m' impatientant, j'ai fini par décider d'affronter courageusement les éléments. Et là, sur le mur d'un des garages que j'ai peint (le blanc avec le panneau "sortie de...") m'a sauté aux yeux le graffiti suivant :

"La vie ce n'est pas attendre que l'orage passe, c'est danser sous la pluie" Sénèque. Ce fut un moment de grâce !!!

A méditer soit dit en passant.

Puis, cet échange par mail ces jours-ci avec une dame qui m'a acheté un tableau sur une expo et que je n'ai pas eu la chance de rencontrer :

J'aime beaucoup votre façon de peindre , minutieuse , votre coup d'œil sur ces façades d'Oloron .
Merci donc pour ces petits chefs d'œuvre qui nous ont enchantés . Nous avons grand plaisir à nous arrêter de temps en temps devant celui que nous avons choisi , laissant voyager notre regard autour d'une fenêtre , d'un toit d'ardoise , de la matière du mur imprégné de l'humidité du gave , le long de la gouttière en zinc ....
Le carré peint n'est pas perpendiculaire au cadre . En ce qui me concerne , cela ne me dérange point ; je dirais même que cela me plait , m'amuse ; mais est-ce volontaire de votre part ? 
Et ma réponse : 
Votre question est amusante, dans mes peintures et même s'il y a beaucoup de géométrie sur le motif, rien n'est droit ! J'ai du mal avec la rectitude et m'en fiche ! Bien que je fasse des efforts tout part de travers à un moment donné... et je laisse faire... Je pense que cela vient des nombreux paradoxes qui composent un être humain : je suis rigoureuse et fantaisiste à la fois !
Puis, en bonus cette constatation tout à fait intéressante et à analyser (merci d'éclairer ma lanterne si vous êtes psy) : en ce moment j'ai un sérieux problème avec les bouchons...
Enfin, je redeviens sérieuse, voici 2 nouveautés parmi mes architectures diverses et pas très variées. Bois enduit. 13 x 18 cm
* vous ne manquerez pas de remarquer la parfaite matrise des principes d'articulation d'un argumentaire par l'emploi adéquat de conjonctions de coordinations (en gras)

deco 001

nico 001